Tim Willocks


« BILLY MICKLEHURST avait l’habitude de raconter qu’en hiver, quand les nuits étaient mordantes et longues et que vous vous réveilliez avant les premières lueurs du jour, avec les cheveux collés par le givre, et quand les foyers et les asiles de nuits étaient pleins d’épaves jusqu’à la gueule – ou quand vous n’étiez tout simplement pas d’humeur à fréquenter les vivants – alors Billy, avec son costume dépenaillé et ses chaussures sans lacets, courbant les épaules contre le vent, entamait la longue marche, depuis le bas monde entre Deansgate et la rivière, traversant les bunkers de béton de Hulme et la magnifique décrépitude de Moss Side, passant toutes sortes de choses en chemin, jusqu’à retrouver le sanctuaire qu’il recherchait ardemment dans la grande nécropole du Cimetière du Sud.

Il y avait plus d’un million de tombes dans le Cimetière du Sud, disait Billy. Il savait
que c’était vrai, pour les avoir lui-même comptées une par une – chacune d’entre elles, »

© Tim Willocks – La Cavale de Billy Micklehurst – traduit de l’anglais par Benjamin Legrand – éditions Allia

Tim Willocks sera
le 28 juin à 19h30 à la librairie Gibert Joseph Toulouse (31)
les 30 juin et 1er juillet au festival international du roman noir de Frontignan (34)
du 12 au 14 octobre au festival Toulouse Polars du Sud (31)

Publicités

Un commentaire sur “Tim Willocks

  1. Anonyme dit :

    no comment. mais c’est intéressant, chaque jour, de voir des choses complètement différentes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s